top of page

Saison des baleines à bosse


Les baleines à bosse migrent aux Antilles une fois par an afin de mettre bas dans les eaux chaudes de la Caraïbes.

De décembre à mai est donc l’occasion parfaite pour observer ces mammifères marins, aussi grands que fascinants.


Cette espèce est facilement reconnaissable à :


  1. Ses nageoires très longues, dont la face intérieure est blanche.

  2. Son abdomen également blanc.

  3. Sa tête relativement petite et aplatie, recouverte de protubérances


Les baleines à bosse vivent normalement dans les eaux froides de l’Antarctique et mettent environ deux mois pour arriver dans les eaux tropicales des Antilles.


C’est donc avant d’entreprendre leur long voyage qu’elles s’engraissent.

En effet, elles ne mangeront de nouveau qu'à leur retour dans les eaux froides pleines de crevettes, de harengs et de planctons.

Dans cette optique, il faudra attendre que leurs petits soient assez forts, après allaitement, pour faire le voyage vers le sud du globe et survivent dans les eaux froides.

D’ailleurs, la gestation d’une baleine à bosse varie de 11 à 12 mois.


C’est au sanctuaire d’Agoa, dans le nord de l’île, que vous pouvez observer ces géants des mers pendant la période hivernale, particulièrement courant mars. 


Vous pouvez même entendre le chant sous-marin de ces baleines très bavardes !


Néanmoins, ces animaux restent protégés et en voie de disparition. On compte à l’heure actuelle entre 10 000 et 12 000 spécimens par an dans les zones de production. 

 



Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page